Queens of the Stone Age – Rated R (Deluxe Edition)

Queens of the Stone Age n’est plus vraiment le même groupe aujourd’hui par rapport à Rated R, leur second album et celui qui les aura lancé dans le mainstream. A l’époque, Josh Homme était toujours connu comme ancien guitariste des légendes stoner Kyuss, et avait sorti un premier album discret mais remarqué. Pour Rated R, il s’est adjoint les services de Nick Oliveri, qui aura aussi servi quelque temps chez Kyuss avant de se faire virer. Leurs concerts étaient épiques, surtout quand Oliveri oubliait ses vêtements, et se servait d’une basse très… basse comme extension d’une virilité qui lui jouera des mauvais tours dans le futur.

Dix ans après, Josh Homme est le seul membre restant dans le groupe. Oliveri se sera fait une nouvelle fois virer, quelques batteurs se seront succédés (dont Dave Grohl) et Queens of The Stone Age, qui aura sorti trois albums depuis, n’est plus finalement que le projet solo de Josh Homme, ce qu’il aura peut-être finalement toujours été. Enfin, il faut aussi mentionner que Homme a multiplié les projets parallèles, comme Eagles of Death Metal, la production du dernier Arctic Monkeys ou plus récemment Them Crooked Vultures, avec Grohl et John Paul Jones.


Rated R
 est un album fantastique, et effectivement extraordinaire. Il réussit à montrer le talent de compositeur et de musicien de Homme par des morceaux toujours excellents, qui ne vont jamais où on les attend, et d’une variété étonnante. Un hilarant critique de l’époque avait parlé de Rated R comme un album de heavy metal « léger », ce qui est aussi ridicule que sémantiquement discutable. Rated R est un album metal, sans doute, mais d’un metal qui n’avait pas encore de prédecesseur, un metal qui n’en fait qu’à sa tête, et qui n’a pas peur d’envoyer des refrains bizarres (Monsters in the Parasol), des mélodies pop (The Lost Art of Keeping a Secret), des harmonies vocales (oui, c’est Mark Lanegan) ou encore le morceau politiquement totalement incorrect Feel Good Hit of the Summer, avec choeurs de Rob Halford – assez metal pour vous?


Alors qu’on s’est peut-être trop concentré sur l’album suivant, Songs for the Deaf, comme album ultime du groupe (choisir, c’est mourir un peu), Rated R est le plus varié, peut-être effectivement le plus léger, mais c’est sans tenir compte de Quick and to the Pointless, ou le vraiment cinglé I Think I Lost My Headache, et ses trois minutes finales à la trompette. Too much, évidemment, mais Rated R est tellement révolutionnaire qu’on peut tout leur passer.


La ressortie remasterise très bien l’album original, lui conférant un son clair et extrêmement précis, et ajoute un second cd de faces B, dont l’excellemment violent Ode to Clarissa et la reprise marrant du You’re So Vain de Carly Simon (les fans de Nine Inch Nails doivent connaître) et un concert du Reading Festival, où un Josh Homme probablement pas à jeun préface les quatre premiers morceaux par « This is a song for you ». Le concert, et le disque se termine avec une version basique du morceau des Desert Sessions « Millionaire », qui ouvrira quelques temps après Songs for the Deaf.


Après avoir parcouru le monde avec sa bande de vautours tordus, Homme a remonté Queens of the Stone Age le temps de quelques concerts en août, et, espérons-le, un nouvel album. Josh Homme et Queens of The Stone Age occupent un très important chapitre dans l’histoire du rock contemporain, chapitre qui continue à s’écrire. Rated R est un des morceaux de choix, et un album immanquable, qui n’a pas encore livré tous ses secrets.

Blip.fm : Better Living Through Chemistry, Feel Good Hit of the Summer
Spotify : Rated R (Deluxe Edition)

Laisser un commentaire