Music Box en 2013

En septembre, cela fera dix ans que ce blog est ouvert. Il y a dix ans, Youtube, Twitter, Facebook n’existaient pas, Myspace avait… un mois. La musique était écoutée (je refuse de dire consommée) différemment, et les blogs de critiques musicales avaient encore une sorte d’intérêt. Maintenant, nous avons accès à beaucoup plus de musique qu’avant, et via nettement plus de moyens aussi. Pour un bien ou pas, je ne me lance pas pour le moment dans ce débat, mais clairement, des services comme Spotify ont révolutionné le domaine.

Depuis quelques années, je publie de moins en moins de chroniques d’albums, ceci pour différentes raisons. D’abord, l’excuse/raison classique du manque de temps (j’en ai moins maintenant qu’en 2003) et de motivation (idem, mais pas que) mais aussi d’un certain manque d’intérêt général. Je n’écrivais pas spécialement pour les autres, mais la multiplication des blogs et webzines + mon manque d’assiduité font que nettement moins de monde passe par ici qu’avant, ce qui n’est pas spécialement motivant. Pour donner une idée, je dépassais régulièrement le millier de visites quotidiennes, maintenant j’arrive à dépasser la centaine dans des rares cas, comme le top de fin d’année.

Plutôt que de promettre un reboot maintes fois annoncé de Music Box, je préfère prendre un peu la tangente  et de (re)lancer deux services complémentaires, Youtube et Tumblr.

Sur la chaîne Youtube de Music Box, je posterai aussi régulièrement que possible des vidéos qui pourraient/devraient vous intéresser, alors que le Tumblr sera mis à jour avec des vidéos, mais aussi des news, streams de nouveaux albums, morceaux et playlists Spotify entre autres choses. Ces deux services ont l’avantage de demander assez peu d’implication de ma part, juste quelques clics quand je tombe sur quelque chose d’intéressant.

Ceci dit, je tenterai de revenir par ici régulièrement, pour poster des articles plus longs, plus complets, mais pas nécessairements des chroniques.

En attendant, allez écouter le nouveau My Bloody Valentine maintenant.

Laisser un commentaire