Archives par mot-clé : Jemina Pearl

Jemina Pearl – Break It Up

Bon, j’ai plein d’albums à chroniquer d’ici la fin de l’année, et j’ai la drôle d’idée de choisir celui-ci… Mais j’ai mes raisons. J’étais vraiment fan de Be Your Own Pet et de leur fabuleuse frontwoman Jemina Pearl, qui avait plus d’attitude punk que tout Orange County début des années 90. Leur “carrière” ne pouvait pas durer, et logiquement, Jemina se la joue solo, sur Ecstatic Peace, le label de Thurston Moore.

Comme on pouvait le craindre, c’est nettement, moins bien. Pearl chante mieux, mais oublie d’écrire des morceaux mémorables et surtout n’a plus aucune attitude. Alors, comme elle n’a pas les morceaux entraînants d’Avril Lavigne (pour cibler bas), elle se trouve complètement paumée, entre pop star pas assez pop et punkette trop clean. Tous les morceaux se ressemblent dans leur tempo, et même les guitares de Moore ne sauvent pas grand chose (Band on the Run, peut-être). Loin, bien loin de la folie impossible à prévoir de Be Your Own Pet. Le morceau le plus “hard” (le dernier!) serait le plus lent de BYOP, et même Iggy Pop ne sauve pas le navire. Paroles de teenager en détresse (sans aucun humour, cette fois), tempo à la Strokes (sans mélodie), etc etc, on s’ennuie vite et beaucoup. Bon, ce n’est pas non plus catastrophique, et la simple existence de Weezer fait que Break It Up ne saurait pas être le pire album de l’année. Mais il reste quand même, malgré le peu d’attentes, décevant. Heureusement, la discographie complète de Be Your Own Pet dure 1h30, et restera toujours disponible. De même, l’autre offshoot de BYOP, Turbo Fruits, est assez sympa.

PS : en relisant l’article, j’écoute Get Awkward, le dernier BYOP. Jemina, tu n’as aucune excuse pour pondre un album si mou.