Archives de catégorie : Méta

Informations de service

So long, bye bye…

reuge_music_box(date de première publication 7/1/2015)*

Voilà, comme annoncé en fin du top albums 2014, j’ai enfin décidé de fermer ce blog. Les raisons sont simples, d’abord, j’ai simplement moins de temps et surtout de motivation, mais aussi, depuis que j’ai lancé le blog (septembre 2003), beaucoup d’aspects du monde musical ont changé. Je ne vais pas écrire un pavé là dessus, mais maintenant que l’accès à la musique est tellement facile, il ne sert plus à rien d’écrire dessus, ou de convaincre quelqu’un qu’un album est bon ou mauvais. Un stream, et c’est fait.

De toute façon, les articles postés ici étaient tellement peu nombreux depuis deux ou trois ans que la différence ne se fera probablement pas ressentir, j’écrirai peut-être, dans pile un an, une liste de mes albums préférés de 2015.

En attendant, je continuerai à mettre à jour régulièrement mes pages Tumblr, Twitter et Facebook avec des vidéos, des streams, du Spotify ou que sais-je encore, et si l’envie venait à me prendre de recommencer à écrire des chroniques, je vous le ferai savoir 🙂

Encore une fois (mais une dernière) merci à tous ceux qui sont passés ici, par hasard, par habitude, depuis le début ou avant hier, cela m’a toujours fait plaisir.

A bientôt!

* edit 10/8/2015 : j’ai remis ce post au-dessus, afin que l’article (postérieur) sur Blur ne soit pas le premier que l’on voie ici. Jusqu’à nouvel ordre, Music Box est toujours fermé.

Music Box en 2013

En septembre, cela fera dix ans que ce blog est ouvert. Il y a dix ans, Youtube, Twitter, Facebook n’existaient pas, Myspace avait… un mois. La musique était écoutée (je refuse de dire consommée) différemment, et les blogs de critiques musicales avaient encore une sorte d’intérêt. Maintenant, nous avons accès à beaucoup plus de musique qu’avant, et via nettement plus de moyens aussi. Pour un bien ou pas, je ne me lance pas pour le moment dans ce débat, mais clairement, des services comme Spotify ont révolutionné le domaine.

Depuis quelques années, je publie de moins en moins de chroniques d’albums, ceci pour différentes raisons. D’abord, l’excuse/raison classique du manque de temps (j’en ai moins maintenant qu’en 2003) et de motivation (idem, mais pas que) mais aussi d’un certain manque d’intérêt général. Je n’écrivais pas spécialement pour les autres, mais la multiplication des blogs et webzines + mon manque d’assiduité font que nettement moins de monde passe par ici qu’avant, ce qui n’est pas spécialement motivant. Pour donner une idée, je dépassais régulièrement le millier de visites quotidiennes, maintenant j’arrive à dépasser la centaine dans des rares cas, comme le top de fin d’année.

Plutôt que de promettre un reboot maintes fois annoncé de Music Box, je préfère prendre un peu la tangente  et de (re)lancer deux services complémentaires, Youtube et Tumblr.

Sur la chaîne Youtube de Music Box, je posterai aussi régulièrement que possible des vidéos qui pourraient/devraient vous intéresser, alors que le Tumblr sera mis à jour avec des vidéos, mais aussi des news, streams de nouveaux albums, morceaux et playlists Spotify entre autres choses. Ces deux services ont l’avantage de demander assez peu d’implication de ma part, juste quelques clics quand je tombe sur quelque chose d’intéressant.

Ceci dit, je tenterai de revenir par ici régulièrement, pour poster des articles plus longs, plus complets, mais pas nécessairements des chroniques.

En attendant, allez écouter le nouveau My Bloody Valentine maintenant.

Wishlist 2012

WishlistQuatre chroniques depuis janvier, c’est un record… Pas envie de m’étaler sur les raisons pour lesquelles je n’écris plus, mais ce n’est pas spécialement délibéré. J’ai une liste d’albums sortis cette année sur lesquels j’ai envie d’écrire, et dans un monde parfait, j’écrirais sur tout ceci :

Ceremony, The Men, Disappears, Mark Lanegan, Three Trapped Tigers, Trailer Trash Tracys, First Aid, Unsane, Spiritualized, Graham Coxon, Jack White, Death Grips, Off!, My Bloody Valentine (reissues), Best Coast, Garbage, Hot Water Music, Beach House, Crocodiles, Sigur Ros, Gaz Coombes, The Hives, Japandroids, Futire of the Left, 2:54, Pariso, Silversun Pickups, Guided By Voices, Mission of Burma, Frank Ocean, Jeff The Brotherhood, Blur (21), Screaming Females, Heavy Blanket, Motion City Soundtrack, Smashing Pumpkins, A Place to Bury Strangers, Glen Hansard, Gaslight Anthem, Poliça, Black Light Burns, Bloc Party, Sucré, The Darkness, The XX, Dinosaur Jr, Sebadoh (EP), Everyone Everywhere, Bob Mould, Of Monsters and Men, The Vaccines, Alt-J, Raveonettes, Billy Talent, Green Day, Animal Collective, David Byrne & St Vincent, dEUS, Amanda Palmer. Et y en a sûrement encore d’autres. 2012 = année de folie.

Vu qu’apparemment (et cela me fait plaisir) j’ai toujours des visites ici de personnes qui cherchent des conseils d’écoute, en voilà un paquet. Et 2012 n’est pas fini, loin de là.

(et si vous voulez absolument une chronique, vous pouvez toujours demander 🙂 )

Pay a Blogger Day + Flattr

Je n’ai plus parlé de Flattr depuis un bout de temps maintenant, et la semaine prochaine, c’est Pay A Blogger Day. L’occasion est donc toute trouvée pour reparler de Flattr et remettre le sujet à jour.

Tout d’abord : l’article dans lequel je présente Flattr est ici, et date déjà du 5 septembre 2010. Comme les choses ont un peu changé depuis, je vais vous refaire un petit tour de la question.

Flattr est un service de micro-donations. Chaque bouton Flattr que vous pouvez voir sur cette page et ailleurs sur le web fonctionne comme un bouton Facebook Like, Twitter, etc mais avec une particularité : si vous le souhaitez, et donc, si vous avez alimenté votre compte Flattr avec de l’argent, chaque clic rapportera une fraction de cette somme d’argent à l’auteur du contenu où se trouve le bouton. Pas clair? Un exemple, totalement pris au hasard : vous avez lu mes articles (merci), vous les appréciez (merci!) et vous désirez montrer cette appréciation en me donnant du vrai argent (merci!?). Avant, la seule solution était Paypal. Mais la procédure était lourde, et les frais importants. De plus, l’image de marque de Paypal a été récemment écornée par l’affaire Wikileaks et plus récemment par le blocage des donations au projet Diaspora*. C’est alors que Flattr entre en piste.

Vous pouvez créer un compte Flattr aussi facilement que n’importe quel compte de forum ou de réseau social, puis vous ajoutez une somme d’argent au choix (via Paypal, Moneybookers, une carte de crédit ou même un virement), et vous décidez d’allouer une partie ou toute cette somme au mois en cours. Ensuite, vous cliquez sur les boutons Flattr des articles qui vous plaisent, ici ou ailleurs sur le web, et en fin de mois, le montant que vous avez choisi de donner est divisé par le nombre de clics, et l’argent se retrouve alors sur le compte Flattr du créateur de contenu.

Exemple chiffré : vous décidez d’allouer 5€ à Flattr pour le mois de décembre. Pendant tout le mois de décembre, vous cliquez sur dix boutons Flattr. À la fin du mois, Flattr retire 10% de frais de fonctionnement : il reste donc 4,5€ divisé par le nombre de clics. Chaque clic effectué rapporte donc 45 centimes à la personne qui a créé le contenu. En imaginant (pourquoi pas!) que vous avez cliqué sur dix de mes articles, et je recevrai, debut janvier, 4,5€ de votre part, via Flattr. Je peux alors utiliser cet argent pour moi-même “flatter” d’autres personnes, ou transférer l’argent sur mon compte bancaire.

Est-ce que ça marche? Question de point de vue. Non seulement la culture internet du “tout gratuit” n’incite pas au paiement (les exemples des paywalls et des abonnements de type Spotify pourraient faire changer la donne, mais cela reste à voir), mais en plus Flattr reste très méconnu en francophonie, contrairement à l’Allemagne, par exemple, où il est fortement développé. Les clics Flattr m’ont environ rapporté 30€ depuis un peu plus d’un an, et je tiens à systématiquement réinjecter au minimum la moitié de la somme qui m’est donnée, voire l’entièreté si elle est inférieure à 2€. Donc, ce n’est évidemment pas beaucoup d’argent, et cela ne couvre même pas les frais de fonctionnement de Music Box, mais cela reste très appréciable.

Depuis mon premier article sur le sujet, Flattr a ajouté deux fonctions utiles. Si (toujours par exemple, bien entendu) mon blog vous plaît, et que vous aimeriez le flatter tous les mois, il existe un système d’abonnement : il suffit de cliquer une fois puis une seconde sur un bouton Flattr (par exemple, celui dans la colonne de droite) pour vous abonner pour 3, 6 ou 12 mois : le clic se fera alors automatiquement, sans risque d’oubli de votre part. Ensuite, il est maintenant possible de donner un montant précis : vous voulez (toujours par ex… ok, on a compris) me donner, allez, 1707€, vous pouvez cliquer ici, faire la transaction, et attendre un remerciement humide et ému de ma part (voire un vieux cd promo en cadeau, j’en ai plein).

Je vous parle de tout cela maintenant, parce que mardi prochain, le 29 novembre, c’est la journée Paie un Bloggeur (Pay a Blogger Day“). Vu qu’on a des journées pour littéralement n’importe quoi, de nos jours, pourquoi pas pour ça. L’idée est simple : si vous aimez ce que vous lisez, alors, pourquoi ne pas permettre au bloggeur de s’acheter un café, une place de concert, un abonnement mensuel à Spotify ou que sais-je encore (j’en profite pour édicter mes deux principes de base : l’argent récolté par Flattr sera toujours utilisé en rapport avec le site + il n’y aura JAMAIS de pub sur Music Box).

Donc, si jamais l’envie vous prend, n’hésitez pas à vous inscrire sur Flattr (outre Music Box, vous pouvez supporter des centaines de blogs, sites et organisations caritatives, en étant certain à 100% que l’argent, votre argent, arrive à bon port) et à donner un petit peu d’argent (comme vous avez pu voir, cela peut vraiment être un petit peu) aux blogs que vous lisez régulièrement.

Mais surtout, continuez à les lire, à nous lire. Merci.

Spotify, Flattr, Tumblr et autres petites choses

Cela fait déjà un petit bout de temps que je n’avais plus écrit de billet sur l’état de Music Box. C’est chose faite, et ce sera relativement court 😉

Une fois de plus, je regrette de ne pas poster beaucoup, j’essaie toujours de faire ce que je peux dans le temps disponible, mais ce n’est point facile… Logiquement, dans les jours/semaines à venir, outre les futures sorties, j’aimerais parler des albums de Jonah Matranga, Radiohead, Rival Schools, Kurt Vile, Frankie and the Heartstrings, Tres Mts., The Pains of Being Pure at Heart, J Mascis, The Vaccines, The Strokes, Soundgarden, The Kills, Foo Fighters ainsi que les remasters de Queen et Pearl Jam.

Sinon, j’ai créé un profil Spotify pour Music Box, avec les playlists 2010 et une nouvelle pour cette année, là aussi, je vais essayer d’en faire régulièrement. Clic clic ici.

En ce qui concerne Music Box on ze web 2.0, les liens sont à droite (je rajouterai une icône Spotify un de ces jours), et je vous invite de vous servir de tout cela, j’essaie de ne pas dupliquer les contenus, histoire d’avoir des choses différentes un peu partout, par exemple, le Tumblr est utilisé pour poster rapidement des vidéos ou de l’audio très frais, comme le nouveau single d’Eddie Vedder que j’étais, apparemment, le premier à poster. J’ai aussi un autre Tumblr destiné aux artistes indés ou non signés, qui peuvent m’envoyer leur musique via Soundcloud, notamment. J’écoute tout ce que je reçois, mais là aussi, quand je peux.

Enfin, Flattr. Je suis toujours persuadé du potentiel de Flattr, mais jusqu’à présent, je constate que le système reste méconnu, notamment dans la blogosphère francophone. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas non plus à lire mon post explicatif, et puis, cliquer les boutons Flattr si vous le désirez.

Voilà, une fois de plus, merci de me lire et de me suivre ici et ailleurs.