Isobel Campbell & Mark Lanegan – Hawk

On ne l’aurait sans doute pas cru il y a quatre ans, mais Hawk marque la troisième collaboration entre Isobel Campbell et Mark Lanegan, après Ballad of the Broken Seas (2006) et Sunday at Devil Dirt (2008). On a donc largement eu le temps de sortir les clichés Belle/Bête ou Hazelwood/Sinatra, autant se concentrer sur la musique.

D’abord, un constat. Ces trois albums appartiennent à Isobel Campbell. L’Ecossaise a presque tout écrit, produit et arrangé les trois albums. Ce sont plutôt des albums solo sur lesquels Mark Lanegan apparaît régulièrement. Certes. Mais alors, pourquoi est-ce que Campbell se met quasi systématiquement en retrait? Presque chaque duo est dominé par Lanegan, qui ne le fait pourtant pas exprès : la voix d’Isobel est enfouie dans le mix (au mieux), réduite à des coeurs quasi insignifiants (au pire).

Heureusement, les morceaux sont là : We Die and See Beauty Reign et Come Undone sont facilement l’égal des meilleurs moments des albums précédents, alors que Get Behind Me et You Won’t Let Me Down Again apporte un peu plus de rock ‘n roll au duo. Time of the Season est sans doute la meilleure collaboration de l’album, pour une fois, les deux voix se font parfaitement entendre. Mais pour un album de duos, on a quand même quelques surprises, notamment des morceaux solos (le typique Sunrise pour Isobel, le gospel Lately pour Mark) ou encore l’instrumental Hawk, et ses cuivres. La plus grande curiosité est la présence de Willy Mason, qui remplace Lanegan sur deux reprises de Townes Van Zandt. Malgré ses 25 ans, Mason chante comme un vieux bluesman enfumé, et son ton apporte un changement intéressant par rapport à la voix grave de Lanegan. Un album entier entre eux deux serait certainement une idée à suivre.

Hawk reste un bon album, que ce ne soit que grâce aux talents multiples d’Isobel Campbell. Mais on regrette sa discrétion légendaire, qui la conduit à faire de la figuration sur son propre album. Cependant, s’ils veulent encore en sortir un, c’est quand ils veulent.

En écoute sur Spotify.

2 réflexions sur « Isobel Campbell & Mark Lanegan – Hawk »

  1. Le 3eme album du duo est peut etre le moins facile d’acces. On commence avec la léthargique We Die and See Beauty Reign puis heureusement le rythme s’emballe par la suite. Les sonorités sont variées (blues, gospel, rockabilly,..) Je reproche au duo de ne pas etre tres équilibré car Lanegan étouffe Isobel (je préfere quand ils se répondent mutuellement). La présence d’un 2ème chanteur m’a surpris même s’il a une voix étonnante pour son age. Je ne suis pas trop fan des instrumentales d’habitude (surtout dans les albums où chante Mark ^^) mais Hawk est vraiment réussie : un des sommets de l’album avec Come undone dans un autre registre ! L’album se termine par une chanson gospel qui rappelle ce qu’a fait Lanegan avec Soulsavers sur certain morceaux.

    Chansons préférées : come undone, hawk, sunrise, Lately

Laisser un commentaire