The Beatles – A Hard Day’s Night (1964)

Les Beatles étaient le plus gros groupe du monde. La Beatlemania régnait partout, et tant qu’à faire, autant tirer sur la corde autant que possible, en suivant la mode de l’époque : mettre les popstars dans des films. A Hard Day’s Night accompagne le film du même nom, du moins la face A du disque. Ces films ne m’ont jamais intéressé, mais l’album, quel album. Premier album du groupe a ne comprendre que des compositions originales, il contient hit sur hit, dès le premier accord du morceau-titre, peut-être l’accord le plus connu de l’histoire du rock ‘n roll. A Hard Day’s Night est fantastiquement frénétique, mélodique et étonnamment complexe. John Lennon a parfaitement appris les leçons des reprises, et les surpasse maintenant avec ses originaux. Lennon, qui a d’ailleurs composé une majorité de l’album, comme I Should Have Known Better, If I Fell et ses harmonies vocales ou Anytime At All.

Mais c’est peut-être les morceaux de McCartney qui impressionnent le plus. And I Love Her est proche de la perfection, alors que Things We Said Today a une telle recherche mélodique qu’on pourrait écrire un morceau à partir de chaque ligne. Même si McCartney s’occupait plutôt des morceaux “calmes”, il a écrit Can’t Buy Me Love (Ringo!), l’autre grand classique rock ‘n roll de cet album. Dès ce moment, de toute façon, ce ne sont plus les morceaux “connus” qui font la différence. Chaque morceau vaut la peine d’être (ré)écouté, car le groupe est vraiment en pleine possession de leurs pouvoirs de poprockers mélodiques. Ils continueront encore pendant deux albums, avant de devenir, bien sûr, totalement dingues.

A Hard Day’s Night, qui pêche peut-être par une seconde face moins percutante, est donc le premier excellent album du groupe. Ils feront plus bizarre, plus expérimental, et sans doute meilleur, mais en ce qui concerne la pop song parfaite, elle est ici. Pas d’inquiétude cependant : si vous l’avez ratée, elle reviendra.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.