Huitièmes de finale : Paraguay – Japon

Paraguay : laissons le hasard faire les choses, je tape dans ma liste et choisis Orchablex, qui a un nom fantastique. Pas trop d’infos à leur sujet, surtout si on a le malheur de visiter orchablex.com (une page un peu cassée au moment où j’écris ces lignes), mais bon, cette horreur de myspace peut encore rendre quelques services. Comme les chiliens d’hier, ils aiment envoyer des rythmes latinos via cuivres, et même si tout cela semble un peu forcé/stéréotypé, cela reste sympathique, surtout quand il fait chaud, vivent les clichés. Sinon, ils ont un morceau qui s’appelle Maradona, histoire de coller avec le thème. Ils leur faudra encore quelques exploits pour rencontrer El Pibe de Oro lors de cette coupe du monde, cependant. Une petite vidéo un peu moche, mais écoutable :

Japon Maximum the Hormone. Bien entendu, j’espérais que le Japon aille le plus loin possible, histoire de poster des vidéos de groupes rock tordus et pop barrés. Mais comme il suffit que je soutienne une équipe pour qu’elle se fasse sortir, ce ne sera pas le cas. Un ami m’a demandé de parler de Maximum The Hormone, groupe forcément sévèrement tordu de metal machin chose, J-Metal, je suppose. Ca joue fort, vite, ça gueule et on pige rien, mais d’un autre côté, ils pourraient chanter dans n’importe quelle langue et on ne pigerait quand même rien. Ils ont un morceau qui s’appelle “Chu Chu Lovely Muni Muni Mura Mura Purin Purin Boron Nurururerorero”, sonnent comme System of a Down avec une seconde voix claire supportable, plus de folie et parfois, des synthés bien vulgaires. En fait, c’est difficile à décrire, leurs morceaux partent dans tous les sens. Il suffit d’écouter les morceaux sur leur myspace, qui passent du thrash au punk à la synthpop, souvent en moins de trois minutes. Je regrette vraiment le Japon, moi.

Paraguay – Japon 1-4 (tu parles)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.