Yourcodenameis:milo – They Came From The Sun

Yourcodenameis:milo continue à sortir des albums à un rythme effréné, et quelques mois après les collaborations Print Is Dead Vol. 1, c’est le second “vrai” album du groupe qui voit le jour, deux petites années après l’excellent Ignoto. On remarque d’entrée de jeu que les trouvailles sonores et bizarreries post-rock sont toujours là (signatures étranges, batterie qui change de tempo sans prévenir, j’en passe et des bien meilleures), mais, il y a un mais, le groupe a cette fois focalisé son énergie, et créé des vraies chansons, avec refrains et tout.

Pacific Theatre ouvre l’album, et est un morceau très accrocheur, sorte d’indiemetal parfait, vraiment parfait. Pour prendre d’autres références, on peut encore citer tout au long de l’album Biffy Clyro (évidemment), Fugazi ou The Mars Volta, mais un Mars Volta moins, disons, masturbateur (pas de hatemail merci). Le groupe ne cherche pas à faire du bruit, et n’hésite pas à lever le pied, même si ce n’est parfois que prétexte pour des explosions à la Mogwai. Les expérimentations ne sont pas non plus totalement absentes, juste plus contrôlées, même si Take To The Floor est sévèrement barré.

Album innovateur et pas trop difficile d’accès, They Came From The Sun devrait, s’il reste un peu de justice dans ce monde, leur apporter un peu plus de succès et d’exposition. C’est tout ce qu’on leur souhaite, parce que Yourcodenameis:milo était, et reste, un des groupes contemporains les plus intéressants, et qui fait preuve d’une rare capacité d’évolution constante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.